Skip to Content

Category Archives: Company

Comment réussir ses premiers pas d’entrepreneur ?

Beaucoup de jeunes français sont attirés par l’idée de créer leur propre entreprise et devenir leur propre patron. Ils sont généralement des ingénieurs, des gestionnaires ou des techniciens que la passion pour l’entreprenariat leur pousse à vivre une aventure plus qu’exceptionnelle. Ces derniers se regardent généralement dans des exemples de success story qui leur stimule comme le cas de la présidente du groupe Acteon, qui fait partie de ces femmes entrepreneures modèles dans l’industrie médicale. Cependant, pour réussir dans cette aventure, le porteur de projet devra faire attention à ses marches. Voici donc quelques conseils qui peuvent lui faire du bien.

L’amour du métier

On ne devient pas entrepreneur par accident, on choisit de l’être. Ce dernier doit travailler sur soi-même et connaitre avec pertinence le secteur d’activité qu’il souhaite explorer. Reparlons de notre exemple, l’expérience de notre PDG, ancienne cadre dans plusieurs grands groupes comme Pfizer, Pharma France et Lundbeck France, l’a laissé maitriser le domaine de l’industrie médicale.

Pour connaitre un secteur d’activité, il faut se documenter davantage, consulter des experts et aller à l’écoute des professionnels du domaine. C’est une phase primordiale pour la réussite de l’aventure entrepreneuriale.

Choisir le bon entourage

Pour assurer toutes les chances de réussite d’un projet, il faut s’entourer d’une équipe compétente. L’entrepreneur est celui qui choisit ses associés et ses collaborateurs. Certains sollicitent l’aide de leurs amis ou proches croyant que c’est la meilleure issue pour former une équipe homogène. Ceci n’est pas toujours vérifié et on recommande souvent de préférer la compétence des collaborateurs aux infinités.

L’entrepreneur pourra alors procéder à un recrutement. Il devrait maitriser cette procédure afin de garantir le choix des bons éléments.

Préparer le bon speech

.

Que ce soit pour lever des fonds, trouver des associés ou pour faire de la publicité à son entreprise, le porteur de projet doit toujours être prêt à parler de son entreprise à n’importe quelle occasion qui se présente. Ainsi, il lui recommandé de préparer un bon speech à l’avance dans lequel il apprend à introduire sa personne et à présenter son projet d’une manière attirante qui ne laissera jamais son interlocuteur indifférent.

Parler de sa marque

Quand on crée une entreprise, c’est qu’on crée une nouvelle marque propre à soi-même. L’entrepreneur doit s’attacher à sa marque et vivre comme si elle était son enfant. Il devrait parler de son entreprise, explorer toutes les pistes de communication qui lui sont disponibles et créer une communauté fidèle à la marque. Il est très recommandé d’utiliser les réseaux sociaux pour avoir une communication ciblée et moins coûteuse.

0 Continue Reading →

Assurance santé : Les Assurtech envahissent le marché

 

L’assurance française est en pleine action avec l’entrée en jeu du digital dans les procédures de ses différents acteurs, à l’instar des compagnies comme Filiassur qui profitent du numérique pour s’adapter aux exigences de leurs clients. Pour sa part, l’assurance santé est devenu le terrain de jeu favori des Assurtech. Ces jeunes entreprises ont montré leur capacité à bouleverser le marché de manière à arriver peut-être à imposer leurs règles de jeu et modifier les standards jusqu’à là connus par tout le secteur.

Un marché plein d’opportunité

D’habitude, les assureurs utilisent des procédés relativement classiques pour répondre aux besoins de leurs clients : parmi eux, on cite Axa, FIliassur, Generali, etc. Cependant, il existe désormais des assureurs 100% digitaux. Les Assurtech sont donc des start-ups qui se spécialisent dans l’assurance en proposant de nouvelles approches basées sur le digital. Ces nouveaux poussins s’intéressent souvent aux marchés où ils identifient les faiblesses des clients afin de leur apporter des solutions.

L’assurance santé est un marché où ces opportunités ne manquent pas ce qui laisse ces start-ups y investir davantage en commercialisant des produits reposant sur une expérience 100% digitale. Ces prestations offrent plus de fluidité et d’accessibilité aux clients. Un des exemples les plus vus en France est celui de l’assurance collective : le voyant comme un marché individuel, Otherwise, un courtier 100% digital, propose désormais une offre d’assurance collaborative pour les particuliers.

Le risque pour les assureurs retardataires

man photographing the damages of the home affected by the fire for home insurance

C’est clair, les Assurtech ne laissent rien au hasard et elles vont certainement transformer le marché de l’assurance santé. Prochainement, elles vont imposer leurs nouveaux standards dans le secteur et risquent de rendre le marché dépendant de leurs règles à une mesure où ceux qui ne s’adaptent pas, finiront par avoir mal, voire disparaitre dans la foulée. Les assureurs sont donc prévenus.

Le marché d’assurance santé pèse environ 35 milliards d’euros de primes. Il est bien occupé par des assureurs et des intermédiaires qui ont le monopole de ses grandes parts. Ceci complique l’entrée des Assurtech, mais leurs offres répondent effectivement à de réels besoins des clients ce qui laisse toute éventualité possible. Ces nouvelles start-ups proposent également d’autres solutions d’assurances, à l’image des nouvelles offres dans des prestations comme le coaching personnalisé que propose la start-up Betterise. La télé-médecine est également une intéressante filière pour ses nouveaux courtiers.

 

 

0 Continue Reading →

L’alimentation équilibrée préserve la santé visuelle

L’Observatoire de la santé visuelle et auditive du groupe Optic 2000 a récemment mené une étude analysant les liens entre œil et nutrition.

Leader de la distribution d’optique en France et certifié « Meilleure Chaîne de Magasins » pour la 3éme année d’affilée, l’entreprise Optic 2000 appartenant à Didier Papaz et dirigée par Yves Guenin s’engage à trouver les solutions les plus efficaces pour la santé visuelle des français.

Rassemblant 1200 opticiens qualifiés et de renom à savoir, Yves Guenin, Optic 2000 est en constante recherche de nouvelles pratiques et remèdes aidant à améliorer la qualité visuelle et à éliminer les troubles de l’œil.

La santé visuelle dépend-t-elle de la nutrition ? 

La conservation des aliments : l’importance pour la santé

Les chercheurs optiques analysent depuis quelques années les troubles visuels et veillent à démontrer que la bonne nourriture et l’alimentation équilibrée aident au bon fonctionnement de la rétine.

Les chercheurs d’optic 2000 ont constaté que les composants de l’œil ont besoin d’une bonne dose de vitamines et de nutriments contenant des acides gras, des vitamines et des sels minéraux. En effet en analysant la composition de l’œil, l’Observatoire de la santé visuelle et auditive du groupe Optic 2000 a déduit que l’alimentation a un impact véritable sur la santé visuelle.

Après avoir révélé que l’œil vieillit sous l’effet de la lumière et qu’il fortement conseiller de reposer les yeux toutes les 60 minutes au travail, Optic 2000 confirme que la santé visuelle dépend en particulier de ce que nous mangeons et que les troubles de poids, le diabète, le tabagisme… nuisent à la qualité de la vision et contribuent au vieillissement de l’œil.

Assurément, le tabagisme augmente le risque de DMLA, les problèmes de poids et les troubles du comportement alimentaire sont responsables d’une altération grave de la rétine.

Le sport, un allié sûr pour bien voir 

Les diverses études biologiques menées par les chercheurs optiques prouvent que la rétine est extrêmement riche de lutéine et de la zéaxanthine qui se trouvent naturellement dans les légumes et les fruits. En effet favoriser les repas contenant plus de légumes et de fruits contribue à la protection de la rétine.

Les mêmes études montrent que l’excès de la consommation de sucres rapides et le manque de l’activité physique abîment l’œil et par conséquent impacte son bon fonctionnement.

Convaincue que le sport est un bon remède pour la santé visuelle, l’entreprise Optic 2000 organise souvent des événements sportifs invitant les participants à pratiquer du sport et à faire du sport un véritable moment de plaisir.

0 Continue Reading →

La communication entre le digital et les méthodes conventionnelles 

Les outils de communication ont beaucoup évolué, ces deniers temps. On parle, aujourd’hui d’un marketing digital, qui repose sur des supports de communication, très différents de ceux appliqués par le marketing traditionnel. L’entreprise, doit trouver, donc la stratégie de communication la plus adoptée à sa cible, en considérant l’évolution du marché et des outils de communication.

Médias traditionnels Vs marketing digitale

L’internet, a révolutionné les supports de communication. On trouve aujourd’hui des outils on line comme les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Instagram, LinkedIn…), qui permettent une interaction dynamique et directe avec les clients, comme on trouve des outils, dits traditionnels comme (les radios, magazines, tv, affichage…). Le directeur marketing, doit commencer par la fixation des objectifs d’une stratégie de communication. Il doit également, déterminer sa cible, avant de choisir les canaux de communication appropriés. Pour une stratégie réussie, il est recommandé, de combiner les médias off line et on line.

Anne Méaux de Image 7, une spécialiste confirmée en communication, a parlé de la différence entre le digital et le marketing traditionnel, quand il s’agit d’une communication de crise. Elle explique « Avec les réseaux sociaux, certes, le rapport au temps change. Mais le principe de la communication de crise reste le même : c’est le sur-mesure. Chaque situation est différente, en fonction du contexte et du client. Il s’agit toujours de gérer le temps court et le temps long, à une différence près : aujourd’hui, le temps court est encore plus court. Comme avant, il faut donner un premier message, plutôt dans le registre de l’émotion, pour montrer rapidement que l’on a compris qu’il se passait quelque chose. Après, on se donne le temps. Réagir rapidement ne doit pas empêcher d’analyser les effets durables de la crise, de la gérer dans le temps long. »

Le marketing traditionnel

Il est à dire que les deux formes de marketing sont complémentaires. On parle du marketing traditionnel et du marketing numérique, basé sur les réseaux sociaux. Le choix entre ces deux approches doit se faire selon les objectifs, les cibles et le budget alloué à la communication. Le marketing classique, se base sur une structure claire et une démarche réfléchie. On peut dire que l’évolution du nombre d’internautes, a poussé vers une nouvelle approche qui se base sur le digital, comme l’indique un nombre d’experts dans le domaine de la communication, comme Anne Méaux, qui tient la société image 7 (société de conseil en communication).

Le marketing digital

La communication sur les réseaux sociaux, est plus complexe.  Toutefois, le marketing digital peut être plus efficace. Il permet, aux chefs d’entreprise de rester proches de leurs clients. Les plateformes des différents réseaux sociaux, sont des outils dynamiques et interactives, d’où une diffusion plus rapide de l’information.

 

 

0 Continue Reading →

Les enjeux de la téléréalité

Les émissions de téléréalité, sont souvent critiquées et méprisées par le public. Pourtant, elles réussissent encore à séduire les téléspectateurs et notamment les adolescents. En France, c’est l’ancien patron d’Endemol, Stéphane Courbit, qui a initié cette tendance, avec son émission culte «Loft story». Aujourd’hui, on trouve un nombre d’émissions qui font un énorme succès d’audiences comme Secret story, les Ch’tis et les marseillais, Koh-lanta et autres.

L’influence de ces émissions.loft-story-logo-hd

Ces émissions de téléréalité sont suivies par des millions, ce qui soulève les inquiétudes des sociologues. Ces inquiétudes, sont justifiées par l’exposition des ados, aux messages véhiculés par les réalisateurs de ces émissions. Des messages qui retracent les valeurs, et l’image de la société. Les protagonistes de ces émissions de téléréalité, à l’image de Kim Kardashian, Kylie Jenner, Nabilla Benattia, sont aujourd’hui des stars qui arrivent à influencer la jeune génération. Le problème, dans ce sens n’est pas la célébrité de ces personnes, mais plutôt les valeurs qu’elles transmettent.  « On peut raisonnablement penser aujourd’hui que la télé-réalité est sortie de la simple case du divertissement pour devenir un agent d’influence massif. Elle fait écho chez les récepteurs et modifie les représentations et les codes de ceux qui la regardent. Surtout lorsqu’ils sont jeunes et qu’ils se retrouvent collés devant la télé à regarder des émissions programmées exprès en fin d’après-midi, à la sortie des classes. », précise pascal Marchand, un expert en communication.

De nouveaux comportements

tele-realite1

Depuis l’émission Loft Story (lancée par le milliardaire Stéphane Courbit), plusieurs émissions ont été produites dans l’objectif d’imiter le succès de la première téléréalité France. Les spécialistes en psychologie, ont analysé l’effet de ces émissions sur les nouvelles générations. Plusieurs trouvent que ces émissions ont créé un nouveau code comportemental.  « On relève aussi des effets sur le langage. Dans le métro, on voit des jeunes filles qui se traitent de salopes à tout bout de champ, se parlent sur le mode de l’insulte, j’ai l’impression que ce niveau de langage extrême est lié à celui de la télé-réalité. », explique un ancien producteur de téléréalité.

En suivant, ces émissions, on découvre un langage différent, un mode de vie exagérée et des émotions qui varient de l’amour à la haine, sans modération. Sans pour autant oublier l’agressivité excessive, qu’on repère dans ces shows. L’exposition des ados à ce type de programmes, peut influencer leurs comportements et leurs personnalités.  « La télé-réalité, c’est un modèle d’incitation à la prostitution de soi. Ces émissions disent à la jeunesse “Tu réussis si tu te soumets à ma règle débile et radicale, point barre”. Une méthode très efficace pour bâillonner une génération », précise, le philosophe, Vincent Cespedès.

 

 

 

0 Continue Reading →