Nous vous ferons part de quelques infos utiles qui vous permettront d’avoir une idée plus claire sur les propositions des cinq candidats en matière d’écologie et d’environnement.

En commence par le plus à gauche, et le candidat du Parti Socialiste, Jean-Luc Mélenchon et son mouvement la France insoumise.

L’ancien conseiller municipal de Massy et le candidat à la présidentielle 2017, n’est pas fan du tout du nucléaire qu’il considère coûteux, peu sûr en termes de sécurité et mauvais pour l’environnement. Son objectif est donc très clair, une production électrique qui issue à 100% d’énergie renouvelable d’ici 2050 (éoliennes, barrages, chaleur du sous-sol…).

Un autre grand axe de Jean Luc Mélenchon pour la protection de la planète et le bien-être de l’environnement, c’est de développer ce qu’il appelle « L’économie de la mer ». Que le prétendant à l’Elysée considère comme un potentiel de création d’emplois.

Le dernier point proposé par Mélenchon, c’est l’amélioration des isolations d’au moins 700 000 logements par an et le développement des transports publics peu polluants.

Benoît Hamon présente son programme environnemental 

On passe désormais au candidat issu du Parti Socialiste, il s’agit de Benoît Hamon. Depuis que l’ex candidat d’Europe Ecologie-Les Verts, Yannick Jadot l’a rejoint, il affiche les mêmes ambitions que Mélenchon sur les questions énergétiques à savoir, sortir complétement du nucléaire d’ici 25 ans avec la production des énergies 100% renouvelables d’ici 2050.

Sur le Diesel, il s’est fixé un objectif considérable visant à éliminer toutes utilisations et production de Diesel d’ici 2050.

Le but est bien sûr de lutter contre la pollution et de favoriser notamment les véhicules électriques qui font également partie de programme de Mélenchon.

L’ancien président du Mouvement des Jeunes socialistes, souhaite aussi développer fortement l’agroécologie (agriculture peu polluante sans pesticides) et d’opter pour une agriculture moins polluante et qui utilise peu de pesticides.

Benoît Hamon propose que ce programme écologique s’applique sur toute l’Europe et qu’on lui accorde un vaste plan d’investissement de 1000 milliards d’euros.

Enfin, Hamon souhaite lancer un important plan luttant contre la maltraitance animale notamment dans les abattoirs et de recycler la moitié des déchets produits toute l’année d’ici 2022.

Emmanuel Macron bluffe sur l’écologie 

On passe actuellement à Emmanuel Macron, le candidat de son propre mouvement « En Marche ! ». Concernant le nucléaire, Macron a une proposition bien plus mesurée que Mélenchon et Hamon qui consiste à produire mois de 50% de nucléaire dans les projets énergétiques d’ici 2025.

Sur le Diesel, le candidat à la présidentielle 2017(cliquez ici pour découvrir les sondages) et le préféré des français selon les derniers sondages, suggère une prime de 1000 euros pour aider les possédants des voitures diesel à opter pour des véhicules non diesel.

Voyons voir désormais ce que propose le candidat des Républicains, François Fillon. Tout comme Macron, Hamon et Mélenchon, François Fillon déclare croire réellement au changement climatique et à la nécessité de réduire l’impact de l’homme sur la planète.

Concernant le sujet du nucléaire, le vainqueur de la primaire de la droite, ne partage pas le même avis que les autres candidats à la présidentielle 2017 et défend l’utilisation de nucléaire. Ce qu’il veut fermer par contre, c’est les centrales à charbon qu’il considère très polluantes.

Ce que propose Marine Le Pen en matière d’écologie 

Quant à Marine Le Pen, la présidente du Front national s’est montrée plus intéressée sur le sujet de l’écologie. Le slogan Marine Le Pen s’appuie sur une Ecologie Patriote. Mais en quoi ça consiste concrètement ? D’abord comme François Fillon, elle considère que le nucléaire comme un atout et ne souhaite pas réduire la part de l’électricité d’origine nucléaire.

Et l’important point écologique selon Marine Le Pen c’est la sortie de l’Union Européenne qui la considère le responsable des dégâts environnementaux.