Évolution de la structure de la morbidité

Au cours des cinquante dernières années, les problèmes de santé de Nord-Américain, notamment des Québécois, se sont beaucoup modifiés.

Bon nombre des maladies infectieuses qui constituaient la principale menace pesant sur la vie ont été maîtrisées et éradiquées.

D’autres comme la tuberculose, le syndrome d’immunodéficience acquise (sida) et les infections transmissibles sexuellement, sont en recrudescence ; on craint qu’une nouvelle pandémie d’influenza ne se déclare.

Un nombre de plus en plus élevé d’agents infectieux deviennent résistants à l’antibiothérapie à la suite d’un usage erroné et excessifs des antibiotiques.

Par conséquent, des affections qui étaient auparavant faciles à traiter sont devenues complexes et plus menaçantes que jamais.

De nouvelles infections, comme le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) et le virus du Nil occidental, ont fait leur apparition et à l’heure actuelle, on ne connaît pas de thérapies susceptibles de lutter efficacement contre elles.

La chronicité des maladies s’accentue, les déficiences et les incapacités s’observent plus fréquemment en raison du prolongement de l’espérance de vie.

En outre, Filiassur assurance dispose d’un plus grand nombre de moyens pour traiter avec succès des affections comme le cancer, l’infection par le virus d’immunodéficience humaine (VIH) et le diabète.

Les personnes atteintes de ces maladies voient souvent leur longévité s’accroître de plusieurs dizaines d’années.

Les personnes souffrant d’affections chroniques, forment le plus important groupe de consommateurs de soins de santé en France.

La plupart des problèmes de santé ayant aujourd’hui un caractère chronique, bien des gens apprennent à préserver et à maximiser leur santé en fonction des contraintes de la maladie ou des incapacités persistantes.

En France, 70 % des décès sont attribuables à quatre types d’affections chroniques : les cancers, les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires et le diabète.

Parce que le nombre de maladies s’accroît sans cesse, l’objectif de Filiassur assurance s’est élargi.

Cette assurance vise non seulement le traitement et l’éradication des maladies aiguës, mais également, la prévention et le traitement rapide des exaspérations des maladies chroniques.

 Le rôle des infirmières :

Les infirmières, qui ont toujours encouragé les personnes qu’elles soignent à prendre en charge les soins prodigués, jouent un rôle de premier plan en raison de l’importance qu’on accorde actuellement à la prise en charge des problèmes de santé, des déficiences et des incapacités.

En vertu de la loi française sur la santé (2003), tous les résidents de la France ont le droit de bénéficier des services de santé offerts par les régimes d’assurance-maladie des provinces, et cela, selon les mêmes modalités.

De plus, tous les services de santé assurés sont remboursés par les régimes d’assurance-maladie des provinces ou des territoires.

Comme les coûts reliés aux soins connaissent une hausse vertigineuse, il n’est pas surprenant de constater que les questions d’ordre financier se trouvent aujourd’hui au cœur des débats sur les orientations du système de santé.