Sa robe rouge, blanche ou rosée, plus ou moins brillantes et lumineuses, le vin fait tourné les têtes dans le monde entier. Ses variétés sont nombreuses et différentes, le vin s’invite à tous nos repas. Les français gardent la place de leader dans le marché du vin dans le monde. En effet, les meilleures caves et négociateurs de vin sont en France, assurant une bonne qualité, que ce soit pour la consommation dans l’hexagone, que pour l’exportation. Comme c’est le cas chez le meilleur négociateur Raphaël Michel, qui garantit un bon assemblage de vin venant des meilleures régions viticoles de France.

Que savons-nous du vin ? Et Comment les français consomment-ils le vin ?

Le vin de la conservation à la dégustation

Un bon vin, c’est avoir de l’équilibre subtile, entre la puissance, mais également la possibilité de le goûter et de l’apprécier sans se faire du mal à votre le palet par le tanin trop puissant. Un équilibre entre la robustesse et la douceur.

Comme l’a expliqué le propriétaire et dirigeant de la société Raphaël Michel Spécialiste de domaine vinicole, l’étape de la conservation de vin est une étape cruciale. Il faut songer à bien garder la bouteille en position couchée, dans un endroit calme, l’idéal d’une cave. L’endroit doit avoir un degré d’humidité raisonnée ni trop sec ni trop humide.

Un vin de 10 ans d’âge est considéré jeune, on peut se permettre de le décanter et de le mettre en carafe, ce qui permettra la libération rapide des arômes du vin. Par contre pour un vin plus âgé d’une vingtaine à une quarantaine d’années, il faudra être plus prudent. Certes, ce sont des vins délicieux, mais dont les arômes vont s’évanouir très vite. Donc on peut le mettre en carafe, mais à la dernière minute juste avant de servir et surtout pas une heure à l’avance.

Quelques chiffres de la consommation du vin en France

La France médaillée d’or de la consommation du vin par habitant, en effet, chaque français consomme en moyenne à peu prés 47.7 litres / an soit l’équivalent de 60 bouteilles. C’est plus que n’importe quel pays au monde, mais beaucoup moins qu’il y a 50 ans. En effet, dans les années 60 les français buvaient en moyenne 160 litres de vin chaque année, alors qu’en 2014, 86 % des ménages français ont acheté du vin pour leur consommation soit l’équivalent d’un demi verre par jour par habitant. Les français n’hésitent pas à encourager la production de leur pays, avec 9 bouteilles achetés sur dix sont produites en France.

En tête de liste, on retrouve le vin rouge, avec 54 % des bouteilles achetés suivi par le rosé avec juste 28 % et enfin 18 % pour le vin blanc. Au fil des années, les habitudes de consommation ont évolué. Les buveurs réguliers été majoritaires en 1980 à 51 % contre 16 % en 2016. Les jeunes français se tournent de plus en plus vers d’autres alcools, un tiers des moins de trente ans auraient comme boisson préférés la bière.